Longicorne asiatique

Longicorne asiatique - Vue dorsale

Nom latin : Anoplophora glabripennis (Motschulsky)
Nom anglais : Asian longhorned beetle
Ordre : Coleoptera
Famille : Cerambycidae

Distribution

Etats-Unis, Ontario

Micro-habitat(s)

Rameau, Écorce

Dommages, symptômes et biologie

En Chine, l’espèce peut avoir un cycle biologique d’un ou deux ans, dépendant de la région géographique. L’oeuf, la larve ou la pupe sont capables d'hiberner. Les jeunes adultes émergent des arbres infestés en mai et peuvent parcourir plusieurs centaines de mètres au vol à la recherche d’un hôte. Toutefois, ils attaquent en général l’arbre duquel ils émergent. Les adultes sont actifs de la mi-été à la mi- automne. Ils se nourrissent périodiquement d’écorce de rameaux pendant la période d’accouplement et d’oviposition. Les journées ensoleillées, les adultes s’activent surtout du milieu de l’avant-midi au début de l’après-midi. Ils se reposent habituellement sous le couvert forestier lorsque le temps est nuageux.

Pour se préparer à l’oviposition, les femelles creusent des sillons ovales avec leurs mâchoires dans l’écorce et y déposent un oeuf d’environ 5 à 7 mm de long. En moyenne, chaque femelle vivra 40 jours et pondra approximativement 25 à 40 oeufs pendant cette période. Les plaies peuvent se trouver n'importe où sur l'arbre et, notamment sur les branches, le tronc ou les racines exposées. On observe souvent une coulée de sève provenant des plaies causées par les sillons ayant servi à la ponte des œufs. Les oeufs éclosent une à deux semaines plus tard. Les jeunes larves commencent par manger le phloème et migrent dans le bois au fur et à mesure qu’elles atteignent la maturité, creusant des galeries de cette façon. Ces galeries provoquent le dépérissement et la mort des arbres. Au cours de l’été, les larves se transforment en pupes puis en adultes à l’intérieur des galeries qu’elles creusent. Les nouveaux adultes sortent de l’arbre par de grands trous ronds d’environ 10 à 15 mm de diamètre creusés lors de l'émergence des nouveaux adultes.On observe souvent une coulée de sève provenant des plaies causées par les sillons ayant servi à la ponte des œufs, ainsi que des piles de sciure de bois grossière entourant la base de l’arbre et aux aisselles des branches. Les adultes sont de gros coléoptères de couleur noir bleuâtre (longueur 2,5 à 3,5 cm) portant des taches blanches et de très longues antennes. Les larves et les pupes vivent normalement à l'intérieur de l'arbre dans les galeries larvaires. À la maturité, les larves peuvent atteindre 50 mm de long.

Autres informations

En Chine, Anoplophora glabripennis porte le nom de « coléoptère de ciel étoilé » et est jugé être un grave ravageur des arbres feuillus dans de nombreuses régions du pays. La distribution de l’insecte en Chine et les récentes infestations observées aux États-Unis donnent à penser que le coléoptère pourrait survivre sans problème dans les forêts de feuillus des régions méridionales du Canada.

C'est en 1996, dans les villes de Brooklyn et d'Amytiville, dans l'État de New York, que ce coléoptère a été signalé pour la première fois comme étant établi hors de son aire de répartition d'origine. On a détecté plusieurs arbres présentant des dommages considérables, particulièrement les érables. Afin d'éviter la dissémination de cet insecte et d'éliminer sa population, des mesures de quarantaine et d'éradication ont été misent en oeuvre. En juillet et août 1998, trois infestations distinctes ont été découvertes dans les environs de Chicago, en Illinois. En octobre 2002, ce fut au tour de Jersey City, au New Jersey, d'être déclaré "zone infestée". Plus récemment, en septembre 2003, on détecta une infestation dans les villes de Vaughan et Toronto dans l'Ontario. Toutes ces infestations sont soumises à la quarantaine et sont en voie d'éradication.

Sources :

Humphreys, N.; Allen, E.; Humble, L. 1998. Un longicorne originaire d'Asie. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Centre de Foresterie du Pacifique, Avis concernant un ravageur forestier exotique 1, 2 p.

Troy, Kimoto, T.; Duthie-Holt, M.; Dumouchel, L. 2006. Guide des insectes forestiers exotiques. Agence canadienne d'inspection des aliments, 120 p.

Ric, J.; de Groot, P.; Gasman, B.; Orr, M.; Doyle, J.; Smith, M.T.; Dumouchel, L.; Scarr, T.A.; Turgeon, J.J. 2007. Détection des signes et des symptômes d'attaque par le longicorne étoilé : guide de formation. Ressources naturelles Canada, Centre de foresterie des Grands Lacs, Sault St. Marie (Ontario), Agence canadienne d'inspection des aliments. 118 p.

Publications du Service canadien des forêts

Longicorne asiatique

Régime et comportement alimentaire

  • Phloèmophage : Qui se nourrit des tissus du phloème.
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.

Hôte(s) principal(aux)

Bouleau, bouleau à feuilles cordées, bouleau à feuilles cordées, bouleau à papier, bouleau à papier de l’Ouest, bouleau bleu, bouleau de Kenaï, bouleau d’Alaska, bouleau flexible, bouleau fontinal, bouleau glanduleux, bouleau gris, bouleau jaune, bouleau nain, bouleau verruqueux, Érable, Érable à épis, Érable à Giguère, Érable à grandes feuilles, Érable à sucre, Érable argenté, Érable circiné, érable de Norvège, Érable de Pennsylvanie, érable ginnala, Érable nain, Érable noir, Érable rouge, marronnier d'Inde, micocoulier occidental, orme, orme d'Amérique, orme de Sibérie, orme liège, orme rouge, peuplier, peuplier à feuilles acuminées, peuplier à feuilles étroites, peuplier à grandes dents, peuplier argenté, peuplier baumier, peuplier de Caroline, peuplier de l'Ouest, peuplier de l’Ontario, peuplier de Sargent, peuplier deltoïde, peuplier deltoïde de l'Ouest, peuplier faux-tremble, peuplier hybride, peuplier hybride de Jack, peuplier noir d'Europe, peuplier noir d'Italie, platane à feuilles d'érable, saule, saule à feuilles de pêcher, saule à feuilles larges, saule à long pétiole, saule à tête laineuse, saule arbustif, saule baumier, saule blanc hybride, saule brillant, saule daphné, saule de Bebb, saule de l'intérieur, saule de Scouler, saule de Sitka, saule discolore, saule du Mackenzie, saule du Pacifique, saule feutré, saule laurier, saule noir, saule pleureur doré, saule satiné, sorbier, sorbier d'Amérique, sorbier de Sitka, sorbier décoratif, sorbier des oiseleurs