Scolyte des cônes du pin rouge

Scolyte des cônes du pin rouge - Flot de résine autour du trou d'entrée de l'adulte

Nom latin : Conophthorus resinosae Hopkins
Nom anglais : Red pine cone beetle
Ordre : Coleoptera
Famille : Curculionidae

Synonyme(s) : Conophthorus banksianae McPherson

Distribution

Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Ontario

Micro-habitat(s)

Rameau, Cône, Pousse annuelle, Bourgeon

Dommages, symptômes et biologie

Principal ravageur des cônes sur le pin rouge, l’adulte s’attaque tôt en saison aux cônes de deuxième année. Dans les cônes affectés, l’adulte et les larves du scolyte détruisent entièrement les graines et le cône devient sec et racorni. On détecte l’insecte dans les cônes par la présence de résine et de fins excréments près des trous d’entrée sur le cône.

L’insecte s’attaque également au pin gris, mais le dommage sur cette essence se produit principalement sur les rameaux. Au mois de mai, l’adulte creuse une galerie aux extrémités des rameaux de l’année antérieure. À la base du trou d’entrée de la galerie, on observe alors un amas de résine durcie. Dès le mois de juin, l’activité de ponte et l’alimentation des jeunes larves dans la galerie entraînent la flétrissure et la mort des nouvelles pousses.

L’adulte de la génération suivante a le même comportement à l’automne pour les deux essences.

En septembre, l’adulte creuse une galerie dans les pousses et les bourgeons de l’année. Les pousses rendues fragiles cassent et tombent, entraînant l’adulte qui hiverne au sol, abrité dans les pousses.

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)

Cycle biologique (à l'est des Rocheuses)
Stade/Mois J F M A M J J A S O N D
Oeuf
 
Larve
 
Pupe
 
Adulte
 

Autres informations

Le scolyte des cônes du pin rouge, Conophthorus resinosae Hopkins, et le scolyte apical du pin gris, Conophthorus banksianae McPherson, ont longtemps été considérés comme deux espèces distinctes, le premier étant uniquement associé au pin rouge alors que le second était uniquement associé au pin gris. Depuis environ 10 ans, plusieurs études suggèrent que ces deux scolytes constitueraient en fait une seule espèce et qu’elles devraient maintenant être désignées sous le même nom, soit le scolyte des cônes du pin rouge, Conophthorus resinosae Hopkins.

On trouve normalement l’insecte dans toute l’aire de distribution du pin rouge et du pin gris. En Ontario, ce scolyte est considéré comme le plus néfaste des ravageurs sur les cônes du pin rouge. Au Québec, le scolyte a affecté sévèrement le pin gris dans l’ouest de la province en 1983. Depuis ce temps, il n’y a eu aucune autre mention de pullulation de cet insecte dans les rapports annuels.

Dans le cas d’arbres isolés ou en plantation, il est recommandé de ramasser à l’automne les cônes et les pousses tombées au sol et de les brûler afin de réduire la population.

Publications du Service canadien des forêts

Scolyte des cônes du pin rouge

Régime et comportement alimentaire

  • Hétéroconophage : Qui attaque les graines et les cônes à l'occasion, mais qui vit et se nourrit généralement des tiges et des aiguilles.
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.
  • Xylophage : Qui se nourrit de tissus ligneux (de bois).
    • Perceur : Qui perce et se nourrit en creusant dans les parties ligneuses et non ligneuses des plantes.

Hôte(s) principal(aux)

Pin gris, pin rouge